exterior turkey farm

Publié le 20 Septembre 2017

Des souris dans le poulailler : stratégies de contrôle des rongeurs

Avec les températures à la baisse, les rongeurs viennent trouver refuge à l'intérieur. À la recherche d'un accès facile à l'eau et à la nourriture, ils sont des vecteurs de propagation des maladies et représentent un danger pour l'ensemble de votre lot. Il faut absolument établir un plan de contrôle avant même l'apparition du problème. Bryan Maier, expert Abell Pest Control basé à Kitchener, au Canada, nous donne quelques conseils pour protéger une exploitation et garder les rongeurs en dehors des murs du poulailler. 

Dans un poulailler, le programme de contrôle des rongeurs fait partie intégrante de la biosécurité et de la sécurité d'élevage des installations. Si l'effort nécessaire peut sembler décourageant de prime abord, le programme de contrôle des rongeurs peut en fait être divisé en étapes tout à fait gérables.

En extérieur – la première ligne de défense

Un programme de contrôle des rongeurs efficace commence nécessairement par l'extérieur. La mise en place d'une première ligne extérieure facilite considérablement la défense intérieure. Il faut absolument éliminer le plus de terriers potentiels autour du poulailler. Les rongeurs ne survivent que s'ils peuvent s'abriter. Ils éviteront à tout prix d'être exposés et vulnérables en extérieur. Une barrière de gravier d'environ un mètre autour des murs extérieurs est particulièrement recommandée. Utilisez du gravier grossier, mais pas trop : il faut éviter que les interstices puissent servir de cachette. Coupez l'herbe et les arbres proches du poulailler pour exposer la zone et limiter également les terriers potentiels. Évitez de conserver des équipements ou des outils à l'extérieur, et ne laissez pas de nourriture renversée par terre. Examinez attentivement les murs extérieurs. Même les plus petites ouvertures détectées sous une porte ou une fenêtre doivent être bloquées. Cette dernière exigence peut s'avérer compliquée sur les anciens poulaillers, mais plus un poulailler est étanche, plus il sera difficile pour les rongeurs d'y pénétrer. La paille de fer (ou laine d'acier) et les mousses expansives sont une solution simple et fonctionnelle. Un bon bas de porte sera également efficace.

Prochaine étape, le programme de contrôle des rongeurs à l'extérieur. Utilisez des stations anti-rongeurs autorisées (référez-vous à la législation en vigueur, qui varie selon les États, et gardez toujours à l'esprit la sécurité lorsque vous utilisez des produits rodenticides). Le placement optimal des stations dépend des conditions extérieures et du niveau d'activité des rongeurs. Un écart de 15,24 à 22,86 mètres est une bonne moyenne. Donnez la priorité aux entrées et aux points de passage privilégiés des rongeurs. Pour limiter les effets de l'humidité, surélevez légèrement les stations par rapport au sol (de 2,54 à 5,08 cm). La majorité des pièges anti-rongeurs contiennent de la cire, ce qui prolonge leur durée de vie. Inspectez les stations au moins une fois par mois, et plus souvent si l'environnement ou l'activité des rongeurs le justifie. 

À l'intérieur – réagir vite

Le contrôle des rongeurs à l'intérieur du poulailler peut s'avérer compliqué. Les pièges anti-rongeurs doivent être posés à l'écart des oiseaux et de leur nourriture. Envisagez la pose de pièges mécaniques aux entrées, ainsi que dans les espaces de stockage et de maintenance. Évitez les produits rodenticides à l'intérieur, étant donné le risque élevé de translocation. 

Les efforts à l'extérieur ne suffiront pas toujours à prévenir les infestations à l'intérieur. Après tout, il s'agit du deuxième mammifère dominant sur la planète, juste après l'homme. Un nombre élevé de rongeurs à l'intérieur du poulailler peut causer de sérieux problèmes. Il faut impérativement réagir vite. Il est important, mais si cela s'avère parfois difficile, de combler les trous et de réduire la quantité de nourriture sur le sol. Contrôlez en priorité sur la zone des combles. Protéger les comblesavec de nombreux pièges et appâts réduira considérablement l'infestation du poulailler. Les pièges et les appâts sous les toits et les combles sont particulièrement efficaces pour les poulaillers. 

Augmentez le nombre de pièges à rongeurs à l'intérieur en cas d'activité élevée, et maintenez le niveau jusqu'à observer une réduction des captures. 

En suivant ces étapes, vous réduirez considérablement le nombre de rongeurs dans vos poulaillers, et contribuerez à garder vos oiseaux en sécurité et en bonne santé.

Pour en apprendre davantage sur le contrôle des rongeurs et des autres animaux sauvages, pensez à utiliser le centre de ressources en ligne de Hybrid sur resources.hybridturkeys.com/fr/biosecurity/wild-animal-and-rodent-control