Female turkey drinking

Publié le 15 Novembre 2017

Comme tout le reste, l'assainissement de l'eau demande beaucoup d'efforts!

Nous sommes ravis de publier cet article très instructif sur l’assainissement de l'eau qui a été rédigé par notre contributeur spécial, Ross Thoreson. Ross est le président de Best Veterinary Solutions, un fabricant et distributeur spécialisé dans la santé animale dont les services couvrent tous les aspects de la production de volailles. Best Veterinary Solutions est basé à Ellsworth, dans l'Iowa, aux États-Unis. 

Ross travaille en étroite collaboration avec l’industrie de la volaille et aide un grand nombre d’éleveurs à mettre en place des programmes de biosécurité de différents types en vue d’accroître la production et les rendements de l’exploitation. 

Pour ce qui est des produits et équipements d’assainissement de l'eau, tout le monde semble vouloir se tourner vers un système ultra simple d’utilisation, qui donne de bons résultats et n’a pas besoin d’être régulièrement contrôlé. « Plug and Play », « Installez-le une bonne fois pour toute » ou « Il saura se faire oublier » sont des arguments régulièrement avancés lorsqu’il s’agit de vanter les mérites des systèmes d'alimentation en eau potable. Au moment de choisir un système, tout le monde s’attend à trouver la « solution miracle » qui résoudra tous les problèmes rencontrés au sein de l’exploitation. Ayant passé beaucoup de temps dans des exploitations, j’ai eu l’occasion d’observer de nombreux systèmes différents et d’analyser divers composés chimiques censés assainir et désinfecter l’eau destinée à la consommation animale. Pour autant, pensez-vous que j’ai trouvé LA solution idéale ? La réponse est NON ! Malheureusement, peu importe le produit ou le composé chimique que vous utilisez pour assainir et désinfecter le réseau d'alimentation en eau potable, cela demande toujours beaucoup d’efforts, d’entretien et d’essais pour s’assurer que le programme suit son cours normal et répond aux attentes. Peu importe ce que vous faites pour traiter les eaux entrantes tirées du puits, il est, selon moi, absolument primordial d’utiliser un désinfectant avec des niveaux résiduels testables et suffisamment élevés pouvant être mesurés et maintenus DANS le bâtiment, et ce jusqu’au bout de la conduite d’alimentation en eau potable. Ces dix dernières années, les systèmes d’alimentation en eau en circuit fermé ont largement contribué à faciliter la vie des éleveurs. Cependant, les systèmes d’alimentation en eau en circuit fermé créent également un environnement favorisant la prolifération des bactéries. Ils sont généralement chauds et humides et contiennent une eau stagnante. Même si la qualité de l’eau est irréprochable à l’entrée de votre bâtiment, ce ne sera pas forcément le cas lorsqu’elle arrivera tout au bout de la conduite d’alimentation en eau potable. Qu’il s’agisse de la température ou de l’ajout de compléments, d’antibiotiques solubles ou de vaccins, nous faisons décidément tout pour créer un environnement propice à la prolifération des bactéries dans ces systèmes d’alimentation en eau en circuit fermé. Vous aurez beau traiter ou filtrer votre eau entrante de long en large et en travers, l’activité désinfectante résiduelle doit être suffisante pour que le réseau d’alimentation en eau du bâtiment puisse être considéré comme sain. C’est la meilleure manière de s’assurer que vos animaux boivent une eau saine. Tout animal boit la quantité d’eau nécessaire à sa survie. Nous souhaitons offrir à nos animaux un environnement où ils peuvent prospérer et non pas simplement survivre. Aujourd'hui plus que jamais, je suis persuadé que l’installation d’un excellent (et non pas simplement « bon ») système d’alimentation en eau est l’une des meilleures choses que nous puissions faire en ce sens.   

La pression que vous exercez continuellement sur vos systèmes d’alimentation en eau est devenue telle que certains désinfectants et produits d'assainissement deviennent insuffisants. Et ce ne sont pas les anecdotes qui manquent. L’éleveur déploie beaucoup d'efforts pour ajuster son pH et contrôler le niveau de chlore jusqu'à parvenir à un potentiel rédox de 750 à 800 mV environ en bout de conduite, ce qui ne l’empêche pas d’avoir à faire face à des infections respiratoires (Bordetella) ainsi qu’à d’autres problèmes de santé. Il semblerait que dans de nombreux cas le chlore ne résiste tout simplement pas à la pression qui pèse constamment sur votre système d’alimentation en eau et ne parvient pas à garder les bactéries du biofilm sous contrôle. Peu importe le produit à base de chlore que vous utilisez. Même les produits chlorés les plus récents n’ont qu'un effet limité et n’agiront pas comme vous l’entendez dans votre exploitation. L’efficacité des produits à base de peroxyde d'hydrogène ou d'acide peracétique est également limitée. Le fait de devoir mettre le système hors-service pour introduire d’autres produits occasionnera nécessairement des irrégularités dans votre programme. Et pour ce qui est de ramener le biofilm existant à des niveaux acceptables pour la consommation animale, l’efficacité de ces produits reste toute relative. 

Produits recommandés et administration

Les produits à base d'acide peracétique (Cid 2000) sont excellents pour nettoyer des conduites entre des lots, mais cette fonction implique des niveaux bien supérieurs. Ces dernières années, nous avons eu recours au dioxyde de chlore (Pro Oxine). Il est apparu que ce composé chimique, utilisé correctement, montrait des résultats supérieurs aux autres composés. Le dioxyde de chlore présente de nombreux avantages par rapport aux autres composés chimiques que j’ai brièvement évoqués plus haut. Les systèmes AANE, ELF ou TITAN nous ont permis d’utiliser correctement ce composé chimique et donnent aux éleveurs la possibilité de l’administrer et de l’utiliser en toute simplicité. Mais même s'ils nous ont permis d’administrer correctement le composé chimique, ils doivent être régulièrement vérifiés et contrôlés, comme n’importe quel autre système. Avec un système d’assainissement des eaux, il est à mon avis préférable de vérifier les niveaux résiduels que vous souhaitez obtenir pour ce produit AU MOINS une fois par semaine dans chaque poulailler. Les personnes qui obtiennent les meilleurs résultats vérifient ces niveaux une fois tous les deux jours ! Il est TRÈS important de bien surveiller les résultats pour s’assurer que le système fonctionne correctement d'un bout à l'autre. Pour vérifier que vous avez obtenu les niveaux souhaités pour l’eau à destination de la consommation animale, nous recommandons toujours de vérifier les niveaux tout au bout de la conduite d’alimentation en eau potable, ou le plus loin possible du point d’injection du produit. Vous serez ainsi en mesure de savoir si ces niveaux sont maintenus dans tout le système d’alimentation en eau. Vous connaîtrez également « l’état de propreté » de votre réseau. Si vous obtenez des niveaux élevés là où le produit est injecté et des niveaux faibles, voire nuls, au point le plus éloigné de l’injection, il est fort probable que votre réseau soit sale. C’est l’un des principaux atouts du dioxyde de chlore (Pro Oxine). Il permet, sur la durée, et avec des niveaux faibles, acceptables pour la consommation animale, de nettoyer le réseau et d'éliminer le biofilm existant susceptible de poser problème dans votre exploitation. Nous n’avons trouvé aucun autre composé chimique capable de faire la même chose. 

Le dioxyde de chlore est synonyme de contrôle du biofilm

Un programme clair et homogène basé sur le dioxyde de chlore permettra d'obtenir d’excellents résultats SI, ET SEULEMENT SI les niveaux soient corrects et que les systèmes concernés fonctionnent correctement. Si vous utilisez cette technologie, nous recommandons des niveaux résiduels TOTAUX de dioxyde de chlore de 5 ppm et des niveaux résiduels LIBRES de dioxyde de chlore de 2 ppm. Vous obtiendrez ainsi un niveau résiduel de chlorite de sodium de 3 ppm et un niveau résiduel de dioxyde de chlore de 2 ppm. Dans les exploitations complexes ou les exploitations NAU ou biologiques, nous avons vu des éleveurs pousser leurs niveaux LIBRES au-delà des 2 ppm. Leurs niveaux LIBRES de dioxyde de chlore oscillaient entre 3 et 3,5 ppm. Il faut veiller à ce que les niveaux résiduels TOTAUX restent à 5 ppm, conformément à ce qui est stipulé sur l'étiquette.  Ce produit étant homologué par l'EPA (l'agence américaine de protection de l'environnement), il est important de suivre les indications sur l'étiquette. C’est l’un des grands avantages des systèmes AANE ou TITAN. Vous pouvez suivre la recommandation de 5 ppm pour les niveaux TOTAUX et obtenir des niveaux LIBRES qui fonctionneront et permettront à votre exploitation d’enregistrer de bons résultats. Avec le dioxyde de chlore, ce qui compte, c’est avant tout la gestion du processus d’activation et ces systèmes vous aident justement en ce sens. Avec d’autres produits ou systèmes, pour pouvoir obtenir ces niveaux LIBRES, vous devrez probablement dépasser les niveaux résiduels TOTAUX de 5 ppm préconisés sur l'étiquette et il vous faudra également utiliser beaucoup plus d’acide pour activer le produit. N'oubliez pas : les niveaux TOTAUX et les niveaux LIBRES sont tous les deux importants. Les niveaux résiduels TOTAUX (chlorite de sodium) joueront un rôle clé lors du « nettoyage » de votre système en contribuant à l’élimination du biofilm existant. Ils permettent également aux niveaux LIBRES de rester plus homogènes dans votre système, du point d’injection jusqu'au bout de la conduite. Les niveaux LIBRES sont importants car ce sont eux qui « désinfectent » votre système d’alimentation en eau. Ces deux niveaux jouent un rôle clé et fonctionnent en synergie pour que vous puissiez obtenir les meilleurs résultats possible en utilisant ce composé chimique.  Pour vérifier le système d’alimentation en eau avec ce composé chimique, vous pouvez simplement contrôler les niveaux TOTAUX à l’aide des bandelettes réactives fournies par le fabricant. La plupart des bandelettes réactives réagissent selon le code couleur reporté sur le côté du récipient pour vous indiquer les résultats après introduction de la bandelette dans votre échantillon d’eau. Pour vérifier les niveaux LIBRES, nous recommandons d’utiliser un spectrophotomètre. Nous recommandons également d’utiliser un Palintest Kit, qui fonctionne très bien. Il vous permet de tester et d’obtenir des relevés exacts de vos niveaux résiduels LIBRES. Le Palintest Kit s’est avéré très utile. Je ne saurais trop insister sur l’importance de veiller à ce que les niveaux recommandés que j’ai indiqués précédemment soient constamment maintenus. Si vous ne le faites pas, ce système sera comme tous les autres, à savoir moyen tout au plus. En suivant ces recommandations et les niveaux spécifiés, nous avons pu observer d’excellents résultats avec ce composé chimique. 

Résumé

Peu importe le produit d’assainissement de l'eau que vous utilisez, la clé est de tester et de vérifier ce que vous faites. TOUS les programmes d’assainissement des eaux demandent beaucoup d'efforts, doivent être régulièrement contrôlés et nécessitent d’entretenir vos pompes et équipements. C’est pourquoi il est important de vérifier le plus souvent possible les niveaux que vous obtenez tout au bout de votre système d’alimentation en eau. Comme je l’ai déjà dit précédemment, vous devez impérativement le faire au moins une fois par semaine dans chaque site ou bâtiment. Nous recommandons fortement de les vérifier les niveaux plusieurs fois par semaine. Même après avoir mis le système hors-service, l’assainissement adéquat de l’eau pendant 24 heures peut occasionner des troubles chez vos animaux. C’est l’autre avantage du dioxyde de chlore et du système AANE. En dehors de l’introduction de vaccins ou de probiotiques dans vos conduites d’alimentation en eau, vous n'aurez jamais à mettre ce système hors-service. Il n’est pas nécessaire de mettre le système hors-service pour introduire d’autres produits, ce qui vous permet d’avoir un programme bien plus homogène. Avec tous ces facteurs qui entrent en ligne de compte, mieux vaut s’assurer que l’ensemble du système fonctionne correctement. Si le système fonctionne mal, sachez que plus vite vous aurez résolu le problème, mieux vos animaux réagiront.  Les systèmes d’alimentation en eau en circuit fermé sont parfaits pour l’éleveur mais aussi pour les bactéries. Si vous ne parvenez pas à maintenir un programme homogène, il ne fonctionnera pas comme vous l’entendez. Utilisé correctement, le dioxyde de chlore s’est avéré très efficace et a montré sa capacité à réduire significativement les problèmes de santé liés à une eau de médiocre qualité. « Utilisé correctement », telle est la condition sine qua non. Comme pour toute autre chose, on n'a jamais rien sans rien. Tout cela demande beaucoup d’efforts, mais je peux vous garantir que cela en vaut la peine. 


Avertissement

Les informations présentées ci-après sont uniquement des recommandations et peuvent varier d'une région à une autre. L'objectif de cet article est d'aider à améliorer la production en dinde.

Toute référence à un produit commercial, un procédé, une marque, un fabricant ou autre ne saurait constituer ou impliquer un engagement de la part d'Hybrid Tukeys.