optima cropped.jpg

Publié le 28 janvier 2022

Prévenir les ampoules et boutons de bréchet

L'apparition des ampoules et boutons de bréchet en production de dinde représente un problème préjudiciable pour le bien-être des animaux et la durabilité économique. A l’abattoir, les ampoules et boutons peuvent entraîner un déclassement, une perte de viande et une augmentation du temps de transformation. Quelles sont les causes des ampoules et boutons et que peuvent faire les éleveurs de dinde pour les anticiper et les empêcher ?

Qu’est-ce que les ampoules et boutons de bréchet ?

Les ampoules de bréchet sont des lésions cutanées qui semblent être dues à une irritation de contact résultant de l'inflammation, par traumatisme ou infection, de la bourse sternale le long de l'os du bréchet de la dinde. On l'observe généralement chez les dindes qui passent la plupart de leur temps couchées sur leur bréchet. La gravité de l'affection varie de légère à grave et peut se traduire par une perte de plumes et une inflammation, voire de larges ampoules remplies de liquide.

Facteurs clés à prendre en compte

Pour comprendre cette situation, il est important de tenir compte du fait qu'au cours des 20 dernières années, la génétique de dinde a progressé. De façon réaliste, la gestion doit également refléter ces changements. Le poids des dindes a augmenté de 1,6 kg au cours des 5 dernières années. Ces animaux plus lourds nécessitent une excellente solidité des aplombs et une gestion des problèmes de pattes lorsqu'ils surviennent. De plus, en raison de l'augmentation de la popularité de la production sans antibiotique et Bio, l'industrie a réduit son utilisation d'antimicrobiens qui protégeaient auparavant la santé intestinale. Il est également devenu de plus en plus difficile de trouver des salariés d’élevage de qualité. La main-d'œuvre est plus chère et possède généralement moins d'expérience en volaille. Si l'on ajoute à cela le vieillissement des poulaillers et des équipements, ces facteurs se conjuguent pour créer des conditions plus difficiles pour la croissance des dindes.

Le développement d'ampoules de bréchet s’explique par le fait que l’animal exerce une pression sur ses filets, en contact avec un environnement irritant. Tout ce qui augmente le temps passé au sol par les dindes, en particulier sur une litière humide qui peut être un irritant principal, augmentera la prévalence des ampoules et des boutons. Par ailleurs, le plumage est une protection naturelle contre toute source d’irritation. La nutrition, la température, l'humidité et les conditions de litière peuvent quant à elles avoir un impact sur l’emplumement.

Que peut-on faire pour réduire leur apparition ?

La biosécurité

La biosécurité est un domaine clé qui peut toujours être amélioré. Commencez par de petits dispositifs de base, comme des chaussures dédiées, des combinaisons et une bonne séparation des zones à l'entrée des bâtiments d'élevage. Concentrez-vous sur l'élimination des ténébrions, des mouches, des oiseaux sauvages, des rongeurs, etc. Veillez à placer des appâts frais pour rongeurs dans les points d'appât et à appliquer un insecticide.

Qualité de l’eau

Il existe de nombreux systèmes d'assainissement de l'eau. L'important est de choisir un système fiable, cohérent, donnant de bons résultats et qui bénéficie d'un bon soutien technique. Des personnes du support technique doivent être là pour vous aider à installer le système et à résoudre les problèmes éventuels pendant la phase de mise en œuvre.

Le nettoyage des lignes doit être effectué deux fois : juste après le départ des animaux et un à deux jours avant une nouvelle mise en place. Il existe deux types de dépôts courants dans les conduites d'eau : le biofilm et le minéral. Vous devez utiliser des produits chimiques spécifiques afin d'éliminer ces dépôts. Utilisez le produit adéquat, au bon dosage et laissez-le agir au moins 24 heures ou selon les instructions du fabricant avant de purger les lignes.

L'assainissement de l'eau est important car il améliore la santé intestinale. Il réduit aussi les fientes liquides. Il prévient également de nombreuses maladies telles que Bordetella, ORT, ou encore les infections à Paramyxovirus.

Pour en savoir plus sur le traitement de l’eau, cliquez ici

Vaccination

La vaccination améliore la santé intestinale et réduit les fientes liquides. Elle améliore également l'activité des dindes, qui passent moins de temps assis sur le sol. Les éleveurs devraient envisager certains vaccins comme ceux contre l’entérite hémorragique et la coccidiose. Comme pour l'assainissement de l'eau, sans suivi des résultats de la vaccination, les éleveurs ne seront pas en mesure de repérer les solutions les plus efficaces pour eux. Il convient de consulter un vétérinaire local pour obtenir de l'aide.

Nutrition

Les protéines, les vitamines et les minéraux jouent tous un rôle dans l’emplumement , la force des pattes et la santé intestinale, qui sont tous importants pour atténuer les ampoules. Un problème que vous constatez à l'âge de 10 semaines pourrait provenir d'une incidence précoce liée à une mauvaise alimentation. Pour plus d'informations, vous pouvez contacter l'équipe de support technique de Hybrid Turkeys.

Qualité de litière

La litière agit comme une éponge, mais sa capacité à retenir l'humidité est limitée. Si les animaux ajoutent constamment de l'humidité à l'éponge, celle-ci s'accumule et peut devenir extrêmement saturée d’humidité. Il est important de détecter le plus tôt possible si l'humidité dans le bâtiment d'élevage est trop élevée, afin d’empêcher la litière de se détremper. La façon dont les abreuvoirs sont gérés peut avoir un impact considérable sur la quantité d'eau présente dans le bâtiment. Assurez-vous d'avoir le type d'abreuvoir approprié à l'âge du lot. Il est également important d'avoir une hauteur d'abreuvoir et une pression d'eau appropriées, avec des mouvements fréquents des abreuvoirs-cloche. Les conduites d'eau doivent également être bien entretenues et ne pas fuir.

Si la litière est déjà tassée, vous pouvez enlever les agglomérats, retourner la litière et envisager d'adapter votre ventilation/chauffage. Plus la densité est élevée, plus vous devrez être performant dans la gestion de l’humidité du bâtiment. Par ailleurs, une densité accrue peut avoir un impact négatif sur l'activité des oiseaux. Ces deux facteurs augmenteront le nombre d’ampoules de bréchet.

Ventilation/Température

La ventilation est importante pour aider à éliminer l'humidité excessive du bâtiment. Pour cela, l'une des méthodes les plus efficaces est la bonne gestion d’une ventilation minimum, notamment en ventilation dynamique. Les ventilateurs et les entrées d'air sont conçus pour créer une dépression dans le bâtiment, permettant d'éliminer l'humidité (contrôlée), tout en économisant du gaz. Avec une ventilation minimum appropriée, l'air froid peut se mélanger à l'air chaud et humide concentré au plafond. L’air, en se réchauffant, se dilate, augmente sa capacité à contenir de l’eau et ainsi baisse l’humidité relative du bâtiment.

Pour en savoir plus sur la ventilation minimum, cliquez ici

Lumière

La durée de lumière en journée doit être paramétrée selon des recommandations spécifiques aux dindes. L’intensité et la durée de lumière influencent l’activité des animaux.

Intensité de lumière

80-100 lux pour les 5 à 7 premiers jours

  • Élevage : minimum 40 lux
    • Nécessaire pour un bon squelette et pour la croissance des plumes
    • Augmente l’activité

Période de nuit

  • Recommandé : au moins 6h en continu
    • Nécessaire pour permettre aux animaux de dormir, sinon leur taux de mélatonine impactera de manière négative leur consommation d’aliment

En résumé, pour prévenir l’apparition des ampoules de bréchet, il est important pour les éleveurs de gérer correctement l'environnement de leur bâtiment, ce qui contribue à la bonne santé des dindes. En éliminant ces ampoules, on obtient ainsi des oiseaux sains et productifs qui atteignent leur plein potentiel.

Articles associés

Influenza Hautement Pathogène - Connaître les risques et savoir comment protéger votre ferme

Fin septembre 2020, le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies a publié un communiqué préconisant au secteur avicole de renforcer les mesures de surveillance et de biosécurité afin …

Notre expert vous répond : Dr. Dave Laurin nous parle de nutrition

Saviez-vous que l’aliment représente plus de 50% des coûts associés à l’élevage d’un lot de dindes ? Il n’est donc pas surprenant pour un éleveur d’étudier ce point afin de réduire ses coûts opératio…